Le Laboratoire   
                                 La Recherche
                                                             Les Moyens Expérimentaux
                                                                                                                       La Vie Scientifique
                                                                                                                                                           

Introduction

Plasticité intermittente

Elasticité et microstructures

Plasticité et microstructures

Approche multi-échelles

Plasticité confinée

 

Morphologie et plasticité

Plasticité et microstructure

Plasticité dans les modèles mésoscopiques - Origine de l’anisotropie d’écrouissage des superalliages monocristallins

Nous avons étendu les méthodes de champ de phase à la prise en compte de l’activité plastique au moyen de champs continus issus de la mécanique des milieux continus. Cette extension ouvre la voie à l’étude des situations où les transformations morphologiques et l’activité plastique sont fortement couplées. Nous avons ainsi pu montrer l’influence de l’activité plastique sur les cinétiques de transformation et les évolutions morphologiques dans différents matériaux, en particulier dans les superalliages, comme on peut le voir dans la Fig. 3.3. Nous avons plus particulièrement étudié les conséquences de la transmission de la plasticité au travers des interfaces mobiles et celles du confinement de la plasticité dans des zones submicroniques.

Figure 3.4.: Comparaison entre les microstructures de dislocations vue dans des couloirs de matrice de superalliage mono cristallin base Ni après une déformation plastique de 0,2% à 923 K, (a) expérience (champ clair MET) et (b) simulation de dynamique des dislocations. A gauche, une lame mince (111) montrant une bande de glissement de direction (100). A droite, un grossissement de la même microstructure montrant la configuration "zig-zag". Les simulations montrent que l’existence de bandes (100) en "zig-zag" ne doit pas être associée à du glissement dévié.

CHERCHEURS

Benoit APPOLAIRE

Benoit DEVINCRE

Alphonse FINEL

Ladislas KUBIN

Yann LE BOUAR

Georges SAADA